Archives de Catégorie: Psychologie Positive

Grandir à travers vos épreuves

Par défaut

EvolutionAvez-vous remarqué comment la phrase « Ce qui ne me tue pas me fortifie» extraite de l’essai « Le crépuscule des idoles » publié en 1888 par le philosophe allemand Friedrich Nietzsche, se vérifie dans votre vie ?

Notre évolution est à ce prix et chaque épreuve de la vie est, en effet, l’occasion de grandir. Chaque fois que nous passons par la phase 3 (le désengagement) du modèle de Hudson, nous sommes en face d’un moment important. C’est le moment où nous nous désengageons de la vie quotidienne et où nous allons à la rencontre de nous même.

C’est une phase où nous sommes en basse énergie négative. Les émotions ressenties sont autour de la tristesse. C’est un moment où nous avons un deuil à vivre, et nous pouvons enfin aller à la rencontre de nous même.

C’est le moment, enfin, de prendre le temps. C’est le moment de redéfinir QUI nous sommes. C’est pourquoi, c’est le moment propice pour grandir. Malheureusement c’est aussi, le risque si nous n’y prenons pas garde, de sombrer dans la dépression (au lieu d’une simple déprime). Le risque est grand de se faire manipuler par des profiteurs à ce moment crucial. Aussi, je conclurai en disant que c’est le moment de NE PAS PRENDRE de grandes décisions.

C’est surtout à à partir de là que nous pouvons découvrir quelles sont nos valeurs et cela est fondamental car nos valeurs : « C’est le carburant de notre vie« .

Vous voulez travailler sur vos valeurs, pour sortir par le haut de cette phase ?

C’est le moment de passer au niveau supérieur !

Vous vivez un divorce, un licenciement, la perte d’un proche, le départ de vos enfants ? C’est le moment de grandir ! Contactez-moi

Psychologie positive : la méthode de Florence

Par défaut

35383_1547935616792_1187116507_1611667_1940840_nLa psychologie positive est une nouvelle branche de la psychologie en pleine expansion et bouillonnement.

Révolutionnaire, dans on approche, elle propose de s’intéresser non plus aux pathologies des individus, mais de s’intéresser à l’impact des émotions et sentiments dits « positifs »et donc à ce qui fonctionne le mieux afin de l’étudier et de pourvoir le transmettre à tous.

Cette discipline ambitionne de nous rendre durablement et sainement plus heureux 😉

Le psychologue hongrois Mihaly Csikszentmihalyi et le psychologue américain Martin Seligman, sont les initiateurs de ce courant faisant suite au courant de la psychologie humaniste initiée dans les années 50 aux États-Unis par Abraham Maslow et Carl Rogers.

Une des principales découvertes de la psychologie positive est le pouvoir des émotions agréables qui vont nous guider pour faire de la place au bonheur dans notre vie au quotidien. En apprenant à vous focaliser votre attention sur l’agréable  vous allez pouvoir vous aussi l’expérimenter. Lire la suite

Faire face à la violence dans la séparation avec la thérapie

Par défaut

Séparation

En ce moment, je constate que j’ai de plus en plus de demandes de consultation suite à des séparations. Un des parents, en général, la mère prend rendez-vous pour son ou ses enfants qui ont du mal à vivre cette séparation violante.

Certaines séparations sont « équilibrées ». C’est-à-dire les deux conjoints désirent se séparer d’un commun accord. Et dans ce cas, cette séparation, bien que difficile à comprendre pour l’enfant est vécu comme une simple péripétie de la vie, car chacun aide l’autre à grandir dans cette séparation. Malgré tout, la séparation des parents n’est pas anodine pour l’enfant, qui peut y réagir de multiples façons. Avec de la colère, accompagné ou non de propos et/ou d’actes violants ;  de tristesse, de repli sur lui-même, de culpabilité …

Mais dans une séparation « déséquilibrée ». C’est à dire, quand un des deux parents refuse cette séparation et réagit avec violence contre celle-ci ; La situation des enfants est encore plus inconfortable, voire intenable ! Quand je parle de violence, celle-ci peut-être tourné vers le parent à l’origine de la séparation et/ou retourné vers le parent quitté, genre auto-destruction, ou quelquefois sur les enfants qui sont porteurs, à leurs corps défendants, des souvenirs communs et des espoirs déçus.

Je ne vais pas ici aborder toutes les raisons de cet état de fait, mais plutôt, vous expliquer mon rôle dans ce cas.

Je commence à aider le parent demandeur à prendre du recul sur la situation et l’aider à poser un cadre protecteur plus serein pour lui et son ou ses enfants. Pour cela :

  1. Je vais recevoir l’adulte, voire les adultes quand la chance veut que les deux parents soient d’accord sur le fait que tout va mal et veuillent agir conjointement;
  2. Puis je vais recevoir l’enfant, voire la fratrie. Pour permettre à l’enfant d’exprimer son mal-être sur la situation, par le dessin, l’expression corporelle et par tous les médias de communication que l’enfant maîtrise.
  3. Je vais ensuite recevoir parents et enfants ensemble.
  4. Et recommencer autant de fois que nécessaire.

Le but de ces consultations : RETROUVER ET/OU RECONSTRUIRE DES REPÈRES

La durée de l’accompagnement est minimum de 5 séances.

Alors, qu’attendez-vous pour reprendre votre souffle  ?
Il n’y a pas besoin de toucher le fond pour commencer à remonter.  🙂

Remarque : Le deuxième parent est, bien entendu, le bienvenu, mais il n’est pas indispensable que celui-ci vienne pour que le processus puisse avoir lieu. Une autorisation parentale est cependant nécessaire au regard de la justice.

Vous voulez en savoir plus ? Contactez-moi au +33 (0)6 68 86 90 90

Mes voeux de bonheur les plus sincères

Par défaut

En ce mois de Janvier, il est coutume d’adresser ses voeux aux personnes que l’on aime et à nos relations. Super c’est une opportunité de prendre des nouvelles d’ami(e)s que l’on à pas vu depuis un certain temps, de rester en lien avec des membres de la famille … et après que faisons nous de ces voeux ?

Et si on commençais pas nous, de quoi ai-je envie pour 2015 ?
Quelles sont mes priorités pour cette année ?

Qu’est ce que j’ai envie de réaliser pour de « vrai » et si je faisais de ces voeux une occasion de faire le point: pour moi, mon couple, ma famille
et si je tenais mes engagements ce serais comment ?

DSCN0394Avez vous envie d’avancer vers la joie et la réussite
avec un bagage essentiel votre confiance en vous
et dans ce que vous pouvez faire de votre vie ?

Alors si vous avez envie d’un coup de pouce appeler moi.

 

Coaching autour du pot : La force de l’optimisme

Par défaut

Le credo de l’optimisme

J’ai envie de vous communiquer mon optimisme. Cela vous dit.

Alors retrouvez moi Mardi 28 Octobre à Paris à partir de 18h30 

Je vous donnerais des pistes pour apprendre à développer votre optimisme.

Informations complémentaires et réservation gratuite en suivant le lien http://cadp-paris11.eventbrite.fr

A tout bientôt. 🙂